Crémants de France et du Luxembourg : ça pétille à Bordeaux !

Chaque année la Fédération Nationale des Producteurs et Élaborateurs de Crémant organise un concours : le Concours National des Crémants de France et du Luxembourg.
Cette année pour sa 27ème édition,  la ville de Bordeaux accueille le concours : l’occasion pour moi de visiter 3 domaines qui produisent des bulles mais aussi de participer au prix des journalistes.

Retour en images sur ces 2 journées aussi riches qu’intéressantes.

A savoir
Les crémants Bordelais sont de plus en plus populaires.
La tendance aux bulles attire de plus en plus (surtout à l’export).
La « marque Bordeaux » apporte un plus et de l’authenticité  aux crémants grâce aux cépages bordelais utilisés (en méthode traditionnelle).

Château de Lisennes

Chateau-de-Lisennes

Situé à 15 minutes à l’est de Bordeaux, le Château de Lisennes est une propriété familiale gérée avec passion depuis 4 générations par la famille Soubie.
Ce domaine est destiné à la polyculture jusqu’au rachat en 1938 par Mr Jean-Léon Soubie qui le transforme petit à petit en domaine viticole.

Le Château de Lisennes  possède 55 hectares de vignes (dont 7 certifiés bio) . Le domaine  produit des vins « tranquilles »  ainsi que des crémants.

Les crémants « Bulles de Lisennes » sont élaborés :

  • pour le blanc à partir de Sémillon, Cabernet franc et Muscadelle.
  • pour le rosé à partir de Merlot et de Cabernet franc.

Ces cépages Bordelais apportent une typicité particulière aux Bulles de Lisennes : notes d’agrumes, de tilleul, une palette aromatique très intéressante !
Les vins ont moins de vivacité et sont moins marqués que les Champagnes en raison du climat océanique tempéré.

Maison Célène

Maison-Celene

Située à Haux, dans l’Entre-deux-mers, la maison Célène est née du regroupement de la maison Ballarin et des vignobles Lannoye.
C’est un paris réussi pour Céline Lannoye,  Frédéric Costella et Françoise Lannoye qui ont su donner ses lettres de modernité à la maison historique.
Comme beaucoup d’autres domaines, la maison Célène produit des vin traditionnels (vins tranquilles) et des crémants de Bordeaux.
Pour elle, les vins effervescents sont synonymes de renouveau et de modernité. Elle aime sortir des sentiers battus en produisant des vins avec une identité, une qualité et une authenticité forte.
Petite particularité de la maison Célène,  100 % de leurs vins sont fournis par des vignerons partenaires avec lesquels elle tisse des liens privilégiés.

Les crémants de la gamme Célène ou de la gamme Ballarin sont élaborés :

  • pour le blanc à partir de Sémillon, Cabernet Sauvignon et Muscadelle.
  • pour le rosé à partir de Merlot, Cabernet Sauvignon, Cabernet Franc, Carmenère et Petit-Verdot.

Ces cépages Bordelais donnent des vins expressifs, longs en bouche et fruités.  On retrouve une palette aromatique allant  des agrumes aux épices en passant par la torréfaction pour certains. Se dégage aussi des notes de fruits exotiques, de fleurs blanches, accompagnées d’une touche acidulée pour d’autres. Cette palette aromatique est aussi vaste que la gamme !

Domaine de la Tour du Roy

Domaine-de-la-Tour-du-Roy

Situé au cœur de Saint-Emilion, le domaine de La Tour Du Roy est l’une des plus anciennes caves qui élabore des vins effervescents (1886).
Il fait partie des 5 élaborateurs de la région Bordelaise et fait des assemblages de différentes propriétés (lot par lot).
Le domaine est construit sur d’anciennes carrières romaines, dont les pierres calcaires ont été utilisées pour construire Bordeaux (environ 100 kilomètres de galeries).
La particularité du domaine est la suivante :  les vins vieillissent dans ces caves creusées dans la roche, une cave de vieillissement naturelle où la température (12°) et le taux d’hygrométrie sont optimales.

Les crémants de la gamme de la Tour du Roy sont élaborés :

  • pour le blanc à partir de Sémillon, Cabernet Sauvignon et Muscadelle.
  • pour le rosé à partir de Merlot, Cabernet Sauvignon, Cabernet Franc.

Ces cépages Bordelais donnent des vins nerveux avec une belle fraicheur pour les blancs et des vins fruités et élégants pour les rosés.


Concours National des Crémants de France et du Luxembourg : prix des journalistes.

Prix-des-journalistes

Le concours national a eu lieu au Château Laffitte à Yvrac.
Chaque table composée de différents représentants des régions viticoles, a sélectionné pour nous l’un des vins se démarquant le plus selon eux afin que nous puissions établir notre propre palmarès.
Nous avons donc dégusté à l’aveugle 44 crémants.
Le palmarès final du prix des journalistes :

  • Alsace
  • Domaine Viticole de la Ville de Colmar : blanc brut Chardonnay cuvée 1895
  • Maison Hauller Jean & Fils : blanc brut
  • Arthur Metz : blanc de noirs brut + rosé brut
  • Cave de Beblenheim : rosé brut
  • Bordeaux
  • Maison Célène : rosé brut cuvée noble rosé + blanc brut Célène bio
  • Bourgogne
  • Bailly Lapierre : blanc brut
  • Die
  • Caves Carod : blanc brut cuvée Carod
  • Jura
  • Caveau des Byards : blanc brut
  • La Maison du Vigneron : rosé brut cuvée Marcel Cabelier
  • Limoux
  • Sieur d’Arques : rosé brut cuvée Première Bulle
  • Loire
  • Langlois-Château : blanc brut
  • Domaine du Haut Fresne (Renou Frères et Fils) : rosé brut cuvée Domaine du Haut Fresne
  • Luxembourg
  • Domaines Vinsmoselle – Caves de Wormeldange : blanc brut cuvée Poll-Fabaire – Riesling
  • Savoie 
  • Cave Vins Fins de Cruet : blanc brut cuvée prestige

Pour plus d’informations :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.